La gazométrie

= prélèvement de sang artériel qui permet d’évaluer l’hématose du patient par le dosage des gaz dissous dans le sang, et de surveiller l’équilibre acido-basique
Artère radiale
Artère humérale et fémorale par le médecin

1/ Préalable

- Vérifier la prescription médicale : avec ou sans O2 ?
Si gazométrie sans oxygène
Air ambiant
Arrêt de l'oxygénothérapie : 10 min après
Si gazométrie sous oxygène
O2 nasal : 30 minutes après le dernier réglage
Ventilation artificielle : 10 minutes après le dernier réglage

- Noter la température et les paramètres de ventilation du patient
- Analgésie cutanée (Patch Emla : A poser minimum 1h avant pour que la crème pénètre bien. Effet anesthésique persistant 1 à 2h après retrait)
- Test d’Allen : Mettre le bras à ponctionner en l’air en comprimant les 2 artères radiale et cubitale afin de vider la main de son sang. Une fois celle-ci devenue blanche, baisser le bras en relâchant l’artère cubitale. Si la main se recolore, cela veut dire qu’en cas de lésion de l’artère radiale (thrombus, spasme), l’artère cubitale prend le relais et donc la ponction peut être faite…


2/ Contre-indications

Lésions cutanées
Infections cutanées
Fistule artério-veineuse
Trouble grave de la coagulation
Anti coagulants curatifs
Fibrinolyse !! (CI absolue)

3/ Technique

Antisepsie rigoureuse selon protocole + respect du temps de contact
Gants non stériles
Utilisation d’une seringue spécifique pré-héparinée pour GDS
L'aiguille est introduite biseau vers le haut avec un angle de 30-45° face au courant artériel
Progression jusqu'à obtention d'un reflux de sang rouge vif et saccadé
Prélever environ 2 ml de sang

gazométrie technique infirmier
http://thoracotomie.com

Après la ponction :
Compression +++ avec antiseptique pour éviter l’hématome
Retirer l'aiguille, adapter le bouchon sur la seringue
Rouler doucement la seringue entre les mains pour homogénéiser le sang avec l'héparine
Purger soigneusement les bulles d’air (elles faussent le résultat)
Étiqueter 
Envoi rapide au labo / Avec de la glace si pas envoyée de suite !
Préciser sur le bon si GDS avec ou sans O2, la température

gazométrie technique infrimier
Univ. de Nice Sophia Antipolis

4/ Complications

Hématome secondaire
Douleur ++
Vasospasme
Thrombose artérielle
Lésion d’un nerf
Infections

5/ Résultats normaux GDS artériels

pH 7,35 – 7,45 (sinon acidose/alcalose)
paO2 90 – 100 mg / mHg
paCO2 35 – 45 mg / mHg
CO2 total 20 – 35 mmol / L
bicarbonates 22 – 26 mmol / L
Saturation en O2 95 – 100 %

NB : Limites pathologiques extrêmes pour le pH : 6,18 / 7,80 !
PaO2 = pression partielle en O2 dans le sang artériel
PaCO2 = pression partielle en CO2 dans le sang artériel


pH
PCO2
Bicar (HCO3-)
Acidose respi
< 7.35
> 45 mmHg

Acidose métabolique
< 7.35

< 22 mmol/L
Alcalose respi
> 7.45
< 35 mmHg

Alcalose métabolique
> 7.45

> 26 mmol/L

Vidéo d'une gazométrie

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire