Les escarres

= lésions cutanées d’origine ischémique liées à la compression des tissus mous entre un plan dur et des saillies osseuses. Ischémie des tissus > hypoxie + accumulation des déchets
NB : On dit UNE escarre et non pas UN escarre ! :)

1/ Facteurs de risque 

Extrinsèques

Compression (poids) +++
Macération
Friction et cisaillement

Intrinsèques

Dénutrition, déshydratation
Age
Immobilité
Neuropathies et troubles de la conscience
Incontinence urinaire et fécale
ATCD d’escarres
Tabagisme, diabète…
Pathologie associée
Hyperthermie
Troubles circulatoires

2/ Classification des escarres


escarre stade infirmier classification
(http://guide-ide.com)
NB : Stade 0 = aucune lésion mais présente des FF

Stade 1 = érythème persistant

Stade 2 = épiderme atteint superficiellement = abrasion, phlyctène, désépidermisation

Stade 3 = atteinte de l'épaisseur de la peau = nécrose, perte de substance

Stade 4 = atteinte de toute l'épaisseur de la peau = ulcération + extension en profondeur avec atteinte des tissus autours (muscles, os, tendons...) Destruction importante !! 

NB : Stades 1 et 2 sont réversibles !


Maintenant quelques photos pour illustrer tout ça !

                        
escarre stade 1 sacrum infirmier
Stade 1 (mfi.public.lu)
escarre stade 1 infirmier talon
Stade 1 (directhealthcareservices.co.uk)
escarre stade 2 ischio fessier infirmier
Stade 2 (theramat.ca)
escarre stade 2 talon infirmier
Stade 2 (escarre.fr)

 
escarre stade 3 infirmier
Stade 3 (sci.washington.edu)

escarre stade 3 infirmier
Stade 3 (campus.cerimes.fr)

escarre stade 4 infirmier sacrum
Stade 4 (wikipedia.org)
escarre satde 4 infirmier talon
Stade 4 (hug-ge.ch)

3/ Complications

Infections
Aggravation
Fistules
Problèmes ortho et fonctionnels
Perte d'estime de soi
Isolement

4/ Prévention

Dépistage des personnes à risque (échelle de Norton, de Braden)
Diminution de la pression : lever précoce, changement de position, mobilisations, plans de retournement, matelas préventifs, surélever les points d'appuis (mettre en décharge)
Observation attentive de la peau
Attention aux corps étrangers
Maintien de l'hygiène cutanée
Massage doux ou effleurage aux huiles (Sanyrène)

5/ Traitement et soins infirmiers

TT de la douleur

TT local selon le stade de l'escarre

- Nettoyage au sérum phy ou eau savonneuse (jamais d'antiseptiques car cytotoxiques, eau stérile douloureuse)
- Détersion mécanique (curette, bistouri) ou chimique (enzyme, alginate...) pour enlever les tissus nécrosés ou la fibrine
- Choix du pansement : plaque hydrocolloïde, tulle gras si bourgeonnement, alginates ou hydrocellulaires pour absorber, alginates si hémorragie, charbons si odeurs, corticoïdes ou batonet de nitrate d'argent si hyperbourgeonnement
- Greffe de peau pour épidermiser

TT chirurgical si le TT local ne répond pas...

NB : Si phlyctène : on vide l'ampoule en gardant la peau + hydrocolloïde ou tulle gras
L'épidermisation et le bourgeonnement ont besoin d'un milieu humide pour bien évoluer

L'escarre n'est pas une fatalité. A l'heure actuelle, nous pouvons considérer que les escarres évolués sont synonymes de maltraitance !

Vidéo d'un pansement d'escarre ou d'ulcère de jambes

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire