La péricardite

= inflammation des deux feuillets du péricarde avec ou sans épanchement

NB : Le péricarde est l’enveloppe extérieure du cœur composée de deux feuillets (pariétal et viscéral) séparant une cavité virtuelle contenant 20 à 50 ml de liquide permettant la lubrification et le glissement des feuillets.

Lors d’une inflammation > trop de liquide sécrété > tensions > douleurs thoraciques !

1/ Étiologies

Idiopathique dans 90% des cas
Infectieuse (virale ++)
Post radiothérapie
Médicamenteuse
Traumatique
Suite à un IDM
Tumorale

2/ Examens complémentaires

RP, ECG (anomalies), écho cœur


3/ Évolution en 3 phases





Péricardite aiguë


La plus fréquente, souvent bénigne
- Fièvre + syndrome grippal
- Douleur thoracique irradiant dans le dos augmentée à l’inspiration profonde, au décubitus et à la toux
- Frottement péricardique à l’auscultation

TT : Étiologique + repos strict + anti-inflammatoires

Tamponnade


= Compression aigue des cavités cardiaques droites avec adiastolie (absence de remplissage) due au trop plein de liquide péricardique > chute débit cardiaque !
Souvent d’origine tumorale, URGENCE !

- Douleur thoracique violente
- Dyspnée +++
- Insuffisance cardiaque droite (gros foie douloureux, jugulaires turgescentes, OMI)
- Tachycardie, hypoTA…
- Pouls paradoxal de Kussmaul (diminution ou disparition du pouls pendant l’inspiration associée à une hypoTA)
Attention, risque d’ACR !

TT : drainage chirurgical ou ponction péricardique percutanée

Péricardite chronique constrictive


= Épaississement progressif du péricarde +- calcifié qui entraîne une gène au remplissage ventriculaire + des signes d’insuffisance cardiaque droite !

- Insuffisance cardiaque droite (gros foie douloureux, HTA, OMI, dyspnée)
- Vibrance péricardique à l’auscultation

TT : péricardectomie

2 commentaires: