La ponction lombaire (PL)

= geste médical qui consiste à introduire une aiguille dans l'espace sous-arachnoïdien du canal rachidien au niveau des vertèbres lombaires afin de prélever du LCR dans un but diagnostique ou thérapeutique

1/ Indications

A visée diagnostique
- Suspicion d'infection du SNC : méningite, méningo-encéphalite, abcès, myélite
- Suspicion d'une hémorragie méningée
- Suspicion de SEP...

- Injection d'un produit de contraste en vue d'une imagerie

A visée thérapeutique
- Administration de TT (antibiotiques, antalgiques, chimio, anesthésique = rachianesthésie)
- Élimination d'un excès de LCR en cas d’hydrocéphalie

2/ Contre-indications à la ponction lombaire

Hypertension intracrânienne (risque d'engagement cérébral !)
Infections cutanées locales ou tatouages (toxicité de l'encre)
Troubles graves de la coagulation
Déviation de la colonne vertébrale


3/ Matériel

aiguille pl ponction lombaire infirmier
(Wikipedia)
Aiguille et mandrin à ponction lombaire
Gants, compresses et champ stériles
Tenues, charlottes, masques...
Antiseptiques cutanés
Nécessaire pour anesthésie locale = xylocaïne + seringue + aiguille
Flacons d'analyses stériles

4/ Réalisation du soin

ponction lombaire PL infirmier soins technique
(ponctionlombaire.com)
Asepsie +++
Information du patient (à jeun de préférence pour éviter les nausées)
Patch Emla et prémédication si nécessaire
Préparation du matériel après vérification des dates de péremption
2 positions possibles :
- Décubitus latéral, dos rond, genoux repliés sur le ventre, menton contre la poitrine (position en chien de fusil)
- Position assise au bord du lit, penché bien en avant, dos rond et bras croisé sur un oreiller sur la poitrine, pieds sur un tabouret
Protection du lit

ponction lombaire PL infirmier soins technique
(documentation.ledamed.org)
Repère de la zone de ponction par le médecin : entre L4 et L5 ou entre L3 et L4
Si besoin, dépiler la zone
Première antisepsie de la zone de ponction en 4 temps par l'IDE
Aide au médecin, gants stériles...
Deuxième antisepsie par le médecin
Anesthésie locale
Introduction de l'aiguille à travers la dure-mère et retrait du mandrin > le LCR s'écoule...
Placer les flacons sous l'aiguille pour recueillir quelques gouttes de liquide
Retrait de l'aiguille
Compresse imbibée d'antiseptique
Pansement compressif

Réinstallation du patient : décubitus dorsal strict pendant 4h pour éviter les céphalées
Étiqueter les flacons et les acheminer immédiatement au labo
Transmission : aspect et couleur du LCR recueilli, prélèvements effectués, réaction du patient

5/ Risques et complications

Céphalées fréquents
Vomissements
Malaise vagal
Douleur
Hématome épidural
Lésions de certaines racines nerveuses
Infection

6/ Surveillances

Paramètres : pulsations, TA, température
Douleur
Conscience
Point de ponction
Faire boire le patient pour favoriser la reconstitution du LCR

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire