L'incontinence urinaire

= perte involontaire d’urine suffisamment importante pour occasionner des problèmes sociaux ou hygiéniques
Si PEC globale, amélioration possible dans 2/3 des cas !
Peut être transitoire ou chronique

Plusieurs types d’incontinence :
- impériosité mictionnelle = incapacité de se retenir
- par regorgement = sur rétention urinaire
- d’effort = liée à l’augmentation de la pression intra-abdominale (toux, éternuement, rire, sport…) avec relâchement du plancher pelvien + faiblesse sphinctérienne

cours infirmier incontinence urinaire effort
(belgique-incontinence.be)

1/ Étiologies

Causes fonctionnelles
- Immobilisation prolongée, nouvel environnement, perte de repères…
Causes iatrogènes
- Diurétiques
- Anticholinergiques
- Sédatifs
- Opioïdes
- IC…
Causes organiques
- Infection urinaire
- Fécalome, constipation chronique
- Confusion mentale, démence
- Troubles neuro (Parkinson, hémiplégie, AVC, SEP…)
- Miction par regorgement sur rétention urinaire (obstacle urétral : adénome prostatique ++, atonie du détrusor)
- Diabète
- Anxiété


2/ Examens

Interrogatoire habitudes urinaires
Calendrier mictionnel
Palpation : globe ?
BU +- ECBU : infection ?
Bladder scan +
Examen urodynamique +++
TR : fécalome, prostate ?
Echographie
Test du remplissage vésical chez la femme

3/ Conséquences

Restriction hydrique car peur de la fuite
Arrêt de l’activité physique
Honte
Refus d’acceptation
Trouble sexualité
Altération de l’état cutané
Infections
Escarres (macération)
Dépression
Isolement

4/ Traitements de l'incontinence urinaire

TT des FF
Sondages
Programmation des mictions (toutes les 3-4h)
Rééducation vésicale, électrostimulation
Ne pas réduire l’hydratation mais bien répartir les boissons selon les moments de la journée
TT médical
Impériosités = anticholinergiques (ditropan, driptane…)
Regorgement = alphabloquants (Xatral, josir…)
Insuffisance sphinctérienne = œstrogènes
TT chirurgical (injection de silicone, TVT…)

5/ Soins infirmiers

Maintenir autonomie
Valoriser l’image de soi
Adapter l’environnement
WC accessibles
Proximité du bassin, urinal, sonnettes
Pas de protections systématiques
Stimulation, accompagnement
Stimulation mictionnelle à heures fixes
Hygiène
Lutter contre grabatisation
Incontinence institutionnelle = maltraitance !!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire